M1/M2 Parcours réservoirs

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
UFR Sciences et techniques de Pau

Départements

M1/M2 Parcours réservoirs

Présentation

Objectifs

L’ingénierie des Réservoirs est une spécialité qui s’acquière après deux ans, les compétences escomptées à l’issu du Master consistent à être capable:

1. D’évaluer les gisements découverts

2. D'optimiser leur développement ainsi que leur production

L’objet de cette spécialité est de fournir une formation afin d’être capable de décrire et modéliser les roches-réservoirs et leurs fluides (hydrocarbures, eau), tant d'un point de vue statique que des écoulements, dans le but d'optimiser les processus de production de ces fluides et d'injection de fluides assistant la production.

Savoir-faire et compétences

Ce professionnel cadre supérieur dans le domaine du génie pétrolier :

- effectue des travaux de recherche et de développement en milieu industriel

- effectue des études de développement pour l’industrie pétrolière et parapétrolière, et également dans les applications environnementales du sous-sol : stockage du CO2 et de l’énergie en sous-sol, géothermie.

- réalise des recherches appliquées, des études, des mises au point, des analyses, des essais ou la mise en œuvre des innovations

- propose des solutions techniques les mieux adaptées

- collabore avec les services de recherche et développement, les services de production, les services commerciaux, les clients…

- est plutôt spécialisé dans une grande entreprise et polyvalent dans une PME-PMI

Ces diplômés sont des spécialistes de l’ingénierie de réservoir. Ils sont employables dans les grands groupes pétroliers afin de contribuer aux développements et production opérationnels de gisements (simulation de réservoirs), sur des sites de productions ou de stockage comme responsables d’opérations, dans des laboratoires de pétrophysique, thermodynamique des fluides du sous-sol, et sont formés aux nouvelles technologies liées aux réservoirs non conventionnels (récupération assistée). Le métier consiste principalement en l’évaluation des réserves mais il peut aussi consister à développer de nouveaux procédés, contribuer aux actions R&D, afin d’optimiser la productivité dans le souci de l'environnement.

Compétences ou capacités attestées

Le diplômé du parcours réservoirs est capable de:

- participer, de conduire et de gérer des études et projets de développement

- rencontrer les clients et les fournisseurs

- animer et diriger des équipes de techniciens

- évaluer les réserves et les profils de production afin fournir le scénario optimal de développement.

- définir, dimensionner les procédés afin d’améliorer la récupération des hydrocarbures.

- Acquérir les données de test de puits afin d’en optimiser le potentiel.

analyser et modéliser les mécanismes physiques qui vont influencer l’écoulement afin d’optimiser et suivre la production..

Informations supplémentaires

Dispositifs d'aide aux étudiants

Les interventions des représentants du monde socio-professionnel au sein de la mention peuvent être variables d’une année sur l’autre. En dehors de ces interventions, les étudiants de la formation profitent d’environ une douzaine de séminaires par an de professionnels du secteur (TOTAL, Schlumberger, IFP-Training …) ainsi que de visites de sites en lien avec les géosciences et le génie pétrolier (Total, Vermillion, EFF).

Une grande partie de ces conférences sont organisées par notre SPE Student chapter (association étudiante affiliée à une société savante internationale, la SPE) dont le dynamisme a été récompensé en 2015 par l’ « Oustanding Student Chapter Award ».

Enfin chaque année environ 25 à 30 entreprises participent à un forum étudiants-entreprises « géosciences/génie Pétrolier » sur le campus de l’Université.

Dispositifs d'accueil, d'accompagnement, de soutien

Par ailleurs en soutien de la formation :

-le SCUIO-IP propose chaque année quatre demi-journées de formation à l’insertion professionnelle à nos étudiants.

-l’ODE assure l’ensemble des enquêtes de suivi de parcours, d’insertion professionnelle et d’évaluation des enseignements et nous transmet ces données qui sont notamment utilisées  pour les comités de perfectionnement/comité de pilotage.

-la cellule Démarche-Qualité soutient la mention à la mise en place de la démarche qualité.

-enfin le pole de compétitivité d’Avenia nous aide à organiser le forum étudiants-entreprises.

TIC-TICE, pédagogie numérique

Des supports de cours et de travaux dirigés sont mis à disposition des étudiants sur la plateforme numérique Webcampus.

Démarche qualité

La mention s’appuiera sur un comité de perfectionnement et de comités de pilotage au niveau des parcours types, comités qui sont déjà actifs. Ce comité de perfectionnement se réunira une fois tous les deux ans, suite aux réunions des comités de pilotage associés à chacun des parcours type, avec pour objectif principal de préparer la nouvelle habilitation en prenant en compte les évolutions du marché du travail.

Une commission paritaire (6 étudiants, 6 responsables de formation) se réunira deux fois par an à la fin de chaque semestre. L’objectif étant, via un retour direct des étudiants, de faire évoluer la formation dans le cadre d’un processus d’amélioration continu.

Programme

Contenu de la formation

La mention est organisée en trois parcours types comportant une large mutualisation : Geosciences, Reservoirs et Production

La formation est conçue sur trois semestres d'enseignement et un semestre de stage, délivrant chacun 30 ECTS, pour un total de 120 ECTS.

Les enseignements débutent en septembre. Elle est composée de modules d’enseignements, obligatoires (de type tronc commun) et optionnels et du stage  (volontaire en M1 et obligatoire en M2)  en entreprise ou en laboratoire. Une partie des enseignements est réalisée par des experts provenant de l’industrie pétrolière (dont une centaine d’heures par des personnels de TOTAL). 

Le stage obligatoire au S4 est d’une durée de cinq à six mois en entreprise ou en milieu académique avec un contenu compatible avec le parcours choisi.

Les compétences communes à l’ensemble des parcours types de cette formation sont de deux natures : technique et méthodologique.

Sur le plan technique, le large tronc commun (une trentaine d’ECTS) couvrant les fondamentaux en géologie, géophysique, ingénierie de réservoir et ingénierie de production permet de fournir, à tous les parcours types, un corpus de connaissances/compétences communes couvrant largement l’exploration-production dans le domaine pétrolier.

Sur le plan méthodologique, le contenu de la formation fournit à l’ensemble des parcours types les outils de base de la gestion, réalisation et restitution d’un projet technique.

 

La formation n’est pas accessible en apprentissage ou en contrat de professionnalisation.

Des sorties terrains sont proposées dans cadre de la formation, dont une semaine près de  Jaca pour l’ensemble des étudiants de première année

Le volume horaire présentiel étudiant des parcours type est le suivant :

Master 1 : - Reservoirs : 663 h

Master 2 : -Reservoirs : 337,5 h

http://physique-chimie.univ-pau.fr/live/reservoirs#

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

L’évaluation des étudiants est faite, de manière générale, au travers d’un contrôle continu (pour 30 %) et d’un examen (70 %). Il est à noter que le passage M1-M2 se fait sur dossier pour tous les étudiants et que le redoublement du M2 n'est généralement pas accordé sauf cas exceptionnel.

Admission

Condition d'accès

depuis la loi n° 2016-1828 du 23 décembre 2016, le master est un cursus de 4 semestres, sans sélection intermédiaire, conduisant au diplôme national de master. Cette loi introduit un recrutement des étudiants à l'entrée en première année du master (sur dossier ou concours). Chaque mention ou parcours fixe une capacité d’accueil, les modalités du recrutement ainsi que le calendrier de la campagne de candidature.

Pour les étudiants en France (de nationalité française ou étrangère) et pour les étudiants de nationalité de l'Union Européenne l'admission en master se fait sur dossier apoflux Dépôt des candidature 02/05/17 au 30/05/17

 Pour les étudiants étrangers hors Union Européenne les informations pour l'admission se trouvent sur le site http://ri.univ-pau.fr/fr/venir-a-l-universite/mobilite-hors-programme/etudiants-hors-ue.html

 

Pré-requis nécessaires

Pour une admission en M1 ou M2 parcours Réservoirs, un pré requis en PHYISIQUE est nécessaire. Pour des étudiants géophysiciens, physiciens ou ingénieurs, désirant s'orienter vers les métiers du Réservoirs, une candidature est possible, mais cette dernière doit être fortement motivée pour expliquer la démarche.  

Et après

Poursuite d'études à l'étranger

La formation a mis (ou est en train de mettre) en place les partenariats suivant :

Accords de coopération :

-China University of Petroleum (Qingdao, Chine)

-China University of Petroleum (Beijing, Chine)

-Institut National Polytechnique Felix Houphouet-Boigny (Côte d’Ivoire)

-Petroleum Institute (Abu Dhabi, Emirats Arabe Unis)

-Université de M’hamed Bougara (Boumerdes, Algérie)

-University of Petroleum and Energy Studies (Dehradun, Inde)

-Universitat Politecnica de Catalunya (Barcelone, Espagne)

-Université des Sciences et de la Technologie, Houari Boumediene (Alger, Algérie)

Cette formation est suivie par environ 75 % d’étudiants étrangers, principalement en provenance des pays producteurs de pétrole/gaz. De ce fait,  environ la moitié des stages de fin d’études (5 à 6 mois) sont réalisés à l’étranger.

De plus, comme indiqué dans l’encart précédent, la formation a mis en place des partenariats avec de nombreuses institutions étrangères.

Cette internationalisation progressive se traduit par la visite chaque année en moyenne de deux délégations de différents organismes de formation de pays producteurs de pétrole/gaz (Arabie Saoudite, Chine Colombie, Côte d’Ivoire, Irak,  Russie …).

Enfin, la formation héberge deux « Students Chapter » de société savantes internationales, la SPE et la SEG, et est une des étapes d’un « Lecture Tour » de l’EAGE.

Insertion professionnelle

Métiers, secteurs d'activité

Ce professionnel travaille essentiellement dans des bureaux et centre opérationnel de recherche et de développement dans les grands groupes ou dans les PME-PMI de l’industrie pétrolière et parapétrolière. Il peut travailler aussi sur site d’exploration, de production ou de traitements des fluides pétroliers.

Ils peuvent occuper des emplois tels que :

- Cadre supérieur fonction « Ingénierie en géophysique »

- Cadre supérieur fonction « Ingénierie en géologie »

Cadre supérieur fonction «Ingénierie réservoir »

- Cadre supérieur fonction «Ingénierie d’études-recherche-développement »

Directeur / directrice technique « études-recherche-développement »

Enseignant chercheur (si stage de M2 en laboratoire universitaire ou CNRS suivi d’un doctorat

Résultats des enquêtes sur le devenir des diplômés

http://ode.univ-pau.fr/live/Insertion_professionnelle/Bac_5_-_Masters#GP

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Pau

Responsable(s)

Creux Patrice


Tél : +33 559407681

Email : patrice.creux @ univ-pau.fr

Moonen Peter


Tél : +33 559407330

Email : peter.moonen @ univ-pau.fr

Broseta Daniel


Tél : +33 559407685

Email : daniel.broseta @ univ-pau.fr

Contact(s) administratif(s)

ARRIULOU Joëlle

Secrétariat du département Géosciences

UFR SCIENCES ET TECHNIQUES - BATIMENT IPRA 1er étage- bureau 117
AVENUE DE L'UNIVERSITE - BP 1155
64013 PAU CEDEX
Tél : 0559407431
Fax : 0559407415

Email : joelle.arriulou @ univ-pau.fr

Plus d'infos

Crédits ECTS 120

Public concerné

  • Etudiants étrangers
  • Formation initiale

Stage Obligatoire (5 à 6 mois)

Stage à l'étranger Facultatif